Marie-Claude Di Lillo
mc@lecarnetdemc.ca

 

 

Récemment j’ai eu l’occasion d’essayer la Ford Escape 2017 modèle SE. Je suis une maniaque de VUS, je ne conduis que cela. D’abord parce que je m’y sens en sécurité, ensuite parce que je trouve généralement la conduite plus confortable, et finalement, raison non négligeable, car je peux y trimballer ma chienne : une Bouvier bernois de 3 ans qui répond au nom de Geisha, et qui m’accompagne partout !

L’été passé, J’avais déjà essayé le modèle Titanium que j’avais beaucoup aimé. Cette année, j’ai choisi le modèle sport de la Escape, pour voir si elle avait des caractéristiques qui me plairaient davantage que le modèle de luxe. Je ne vous cacherais pas que je songe à m’acheter justement une nouvelle auto et que la Escape entre dans mon budget et dans mes critères de goût.

 

En route, mauvaise troupe !

La compagnie Ford, qui est la compagnie préférée des Canadiens en terme de ventes et de satisfaction, a lancé un programme qui s’inscrit dans le cadre du 150e anniversaire du pays. Grâce à Ford, quelques blogueurs, dont moi, ont pu découvrir les plus beaux endroits de chaque province en roulant à bord d’un véhicule de leur gamme.

Pour ma part, on m’a prêté la Ford Escape SE pour me rendre dans les Cantons de l’Est, visiter la lavanderaie Bleu Lavande, une entreprise pionnière dans la production de champs de lavande au Québec.

_Photo avant de partir Laval

 

J’ai fait mes valises en prévision de la fin de semaine passée dans le Canton de Stanstead, à Fitch Bay plus exactement où le site enchanteur se trouve. J’ai mis les bagages dans la voiture et j’ai aménagé le coffre pour que Geisha s’y trouve confortablement installée. J’avais l’impression de partir pour les vacances et je me souvins de ce que mon père disait quand il avait fini de paqueter les valises dans l’auto et qu’il était sur le point de décoller : « En route, mauvaise troupe ! », une expression de son pays natal, la France.

On était prêt et l’auto était suffisamment grande et confortable pour y accueillir mon chum, ses valises, les miennes, et laisser le coffre à Geisha, après avoir baissé les bancs pour plus d’espace ouvert.

_Photo Geisha dans valise

 

D’ailleurs celle-ci n’a eu aucune difficulté à sauter dans le camion, puisque le modèle était suffisamment bas pour qu’elle l’atteigne. Je crois que c’est une courbe spécifique à la SE Sport, car il me semblait que le modèle Titanium était plus haut. Bon point pour la SE.

 

La conduite

Partant de Laval, nous avions quand même du chemin à parcourir pour atteindre notre destination : 188 km exactement, plus deux heures de trajet. Le plein n’était pas fait, et le cadran à l’avant nous indiquait une autonomie de 90 km avant de manquer d’essence. J’ai adoré pouvoir le savoir. On a fait marcher le GPS intégré (sans avoir à utiliser les données Wi-Fi de nos téléphones cellulaires) et voilà, avec moi au volant, on partait pour un beau « roadtrip » en campagne sous un soleil radieux et une température de 29 degrés.

_photo tracteur dans le champ

 

La conduite du véhicule m’a beaucoup surprise, en bien je dois dire. D’abord pour un modèle sport, le véhicule tenait bien la route et affichait beaucoup de souplesse au fur à mesure qu’il dévorait les kilomètres devant lui.

 

Si, par mégarde, je m’approchais un peu trop près de l’extrémité de la route, le volant se serrait, comme pour me signaler que je roulais hors limite. Système de conduite assistée très utile en cas de sommeil au volant ! De plus, si je me laissais emporter par la musique de la radio (on écoutait un des postes satellites SiriusXM offerts avec le véhicule SE) et que j’avais le pied un peu trop pesant dans une courbe, le système AdvanceTrac® avec contrôle de stabilité antiretournement (RSC®) me ramenait sur le droit chemin en ralentissant automatiquement la vitesse de mon véhicule.

 

Élégance, confort et commodités

Il n’y a rien comme une longue route pour tester le confort et les gadgets utilitaires d’un nouveau véhicule. Côté habitacle, on était aux petits oiseaux. Sièges en cuir, larges et ergonomiques, mon chum de 6 pieds 3 250 livres, les a bien appréciés ! Moi, j’ai beaucoup aimé aussi le design et les couleurs des sièges faits d’un gris foncé et de noir.

 

Mon gros plus avec les Ford Escape, c’est la vision par la vitre avant du véhicule. Contrairement à d’autres testés, elle offre pleine grandeur sur le champ de vision devant nous.

 

_photo Bambi

 

De plus, si un véhicule s’approche trop près de mon angle mort, un petit point jaune me le signale dans mon rétroviseur.

J’ai trouvé cool aussi les jantes des pneus, d’un noir d’ébène luisant, de 19 pouces offerts en option. La classe pour un petit look sportif ! Et vive les entrées de prises multiples pour brancher ou recharger ton téléphone cellulaire, si pratiques !

_Photo couverture avec auto et Geisha

 

Dernière fonctionnalité appréciée, le fait que le coffre s’ouvre automatiquement, sans qu’on ait à forcer pour le lever, par l’entremise d’un bouton sur les clés du véhicule. Beaucoup de belles applications qui découlent aussi du système SYNC de Ford et surtout, de plus en plus faciles à utiliser sur les modèles 2017.

 

Economie dessence

Le modèle SE est muni de deux systèmes de Moteurs EcoBoost® 2 L à deux volutes. Concrètement, l’auto s’arrête automatiquement quand on est arrêté pour sauver de l’essence, mais redémarre juste après quand on pèse sur l’accélérateur. J’ai beaucoup aimé cette caractéristique qui permet aussi de ne pas trop faire chauffer le moteur et de lui donner une pause quand on est arrêté. J’aime savoir que je contribue à réduire les risques de pollution avec mon auto, surtout quand cela ne dérange pas ma conduite.

 

« Off road »

Au Bleu Lavande, les administrateurs m’ont permit de passer avec mon auto sur le gazon et même de pénétrer dans un des secteurs de champs de lavande, entre les rangs de plantes. Je dois dire que je me suis beaucoup amusée, et je tiens à les remercier grandement. Le véhicule a encaissé les virages brusques et a tenu sa suspension pendant le court laps de temps que je m’étais engagée sur le gazon. Geisha a tenu le coup et n’était pas « barouettée », si je puis dire, d’un côté et de l’autre du véhicule, puisque celui-ci affichait une belle stabilité.

 _Photo seule dans truck

Les champs de lavande

On a vraiment adoré se promener dans les champs de lavande et sentir le parfum des fleurs écloses. La couleur, l’odeur, et même le goût, puisqu’on a pu déguster de petits délices à la lavande comme de la limonade et de la crème glacée, nous ont enchantés. Geisha s’est bien promenée et elle en garde, tout comme moi, un souvenir impérissable.

_Photo Geisha et moi dans lavande

 

On a pu retourner chez-nous dans le confort de notre Escape, en se disant que le Québec avait de magnifiques coins à explorer ! Et moi, je me suis dit que le modèle SE, un peu moins dispendieux que le Titanium, offre un bon compromis entre prix et options.

 

#Billetcommandité #Allonsplusloin150 #Ford150 #FordQuebec #FordCanada

Aucun commentaire

Publié un commentaire

Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.

Suivez-nous sur Instagram