Marie-Claude Di Lillo
mc@lecarnetdemc.ca

Le long week-end de l’Action de grâce est à nos portes et vous décidez de recevoir à souper ? Magnifique, c’est tellement une belle occasion de se réunir autour d’un repas festif ! Ah, mais vous manquez d’idées et de recettes? Qu’à cela ne tienne, on vous propose ici un festin complet, facile à reproduire, pour recevoir amis et famille dans la joie. De quoi se régaler ! On vous donne même nos ingrédients secrets pour en faire une réussite !

 

_photo recette de dinde de face

 

Le concept

 

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, la dinde est toujours une pièce incontournable de nos repas d’Action de grâce. C’est comme si, un repas d’Action de grâce sans la dinde, ce n’est pas un véritable repas de l’Action de grâce.

 

On vous propose donc ici deux recettes de dinde, mais pour faire changement, elles seront teintées d’une inspiration asiatique. De quoi surprendre vos invités !

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

On ajoute à cela deux accompagnements délicieux qui rehausseront votre table et donnera du panache à votre réputation de cuisinier en herbe.

On vous donnera même une idée d’entrée savoureuse autour d’exquis pétoncles.

Et pour terminer en beauté, pourquoi pas une belle assiette de fromage, au lieu d’un dessert ? On a une option intéressante pour ceux qui n’aiment pas se casser la tête avec leur choix de fromages.

 

Tout cela sera bien sûr, accompagné de délicieux vins, qui s’amalgameront magnifiquement avec les plats servis.

 

Voici donc notre proposition de menu pour l’Action de grâce et nos produits secrets (là, ils ne le seront plus !) pour refaire le tout à la maison. En prime, on vous donne nos idées tendances de présentation.

 

Lentrée de pétoncles

 

Vous cherchez une idée d’entrée pas trop lourde pour ne pas gâcher l’appétit de vos invités avant le plat principal ? Les pétoncles sont une idée toute trouvée (à condition bien sûr de ne pas être allergique !).

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Nous vous proposons donc une délicieuse recette de pétoncles couronnés de bacon et de sauce glacée à l’orange et à l’érable; la même qui vous servira d’ailleurs pour votre dinde, ce qui créera une continuité dans le repas.

 

Pour voir la recette de pétoncles, cliquer ici.

 

Pour cette recette, il vous faudra vous procurer des pétoncles de grosseur U-15. La meilleure marque (et la moins dispendieuse) pour cette recette est OLIVIA. Le sac de 680 grammes est en vente dans plusieurs supermarchés et trouvable chez Costco. On aime cette marque, non seulement pour la qualité de ses produits, mais aussi parce que les pétoncles sont issus de pêche responsable. De plus, c’est une compagnie du Québec !

 

_Photo pproduit de petoncles

 

Pour rehausser la saveur délicatement lactique des pétoncles, le compagnon idéal, c’est le bacon ! Quel beau contraste de textures et de goûts ! Pour une optimisation de votre recette, choisissez le bacon fumé Forêt Noire Porc d’élevage rustique duBreton.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pourquoi celui-ci en particulier ? Parce ce que c’est un bacon de qualité, plus « viandu » et très goûteux. De plus, c’est une compagnie du Québec qui respecte le « bien-être animal », et qui n’utilise pas d’antibiotique, et ça, on aime ! On trouve aisément ce produit dans les IGA de la province. On raffole de sa saveur légèrement fumée.

 

Pour la présentation des pétoncles, on vous suggère de les servir sur un beau plateau de présentation. Pourquoi pas en forme de morceaux de troncs d’arbre, par exemple ? C’est si tendance !

_Photo recette petoncles large

 

Les plats principaux : dinde entière et rôti de dinde

 

La dinde fait toujours belle impression pour un repas de l’Action de grâce. On vous propose deux recettes de dindes entières et une avec le rôti de dinde, un produit moins connu, mais fort intéressant.

 

Dinde laquée à l’orange 

 

Pour la recette, cliquer ici.

 

Pour cette première recette, on vous propose, un peu à la manière d’un canard laqué pékinois, une dinde laquée à l’orange. Une façon originale de la servir qui ravira vos invités.

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pour toutes nos recettes de dinde, notre chef Mélanie Marchand a sélectionné les produits de la marque Butterball. C’est un excellent choix de produits frais et de qualité. Entre autres, on aime le fait que leurs dindes soient très juteuses. Et savez-vous quoi ? La marque est maintenant produite au Québec à partir de dindons québécois. On applaudit !

 

Crédit : Photo Patrick Desrochers

Crédit : Photo Patrick Desrochers

 

Pour cette recette, on vous suggère la dinde entière non farcie et congelée de Butterball. Un produit que vous trouverez aisément dans presque tous les supermarchés de la province.

 

Pour vos restants de dinde

Ensuite, on s’est dit que vous aimeriez bien récupérer vos restants de dinde, pour en faire autre chose qu’un sandwich le lendemain ! On vous propose donc, une soupe d’inspiration vietnamienne. Le petit plus : on a testé la dinde Butterball le lendemain de sa cuisson et le verdict était unanime dans l’équipe : encore aussi juteuse et savoureuse que lors de sa sortie du four.

Pour la recette de la dinde rôtie à l’asiatique dans son bouillon, cliquer ici 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Imaginez-là maintenant dans un délicieux bouillon parfumé de type Phò.

 

Pour voir la recette de la soupe Phò, cliquer ici.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Rôti de dinde bardé de bacon

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pour ceux, qui préfèrent faire changement, on vous propose une autre façon de servir votre dinde : un rôti de dinde bardé de bacon et glacé à l’orange. Notre chef a aimé la poitrine de dinde désossée de la marque Butterball.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Le fait que le rôti est déjà prêt à aller au four et qu’il est même assaisonné est très pratique. De plus, il est vraiment tendre et savoureux. Bardé de bacon fumé Forêt Noire Porc d’élevage rustique duBreton (le même qu’utilisé pour la recette de pétoncles), il est encore plus délicieux !

 

Pour la recette de rôti de dinde, cliquer ici.

 

Épices, huiles et condiments

 

Pour rehausser les saveurs de nos recettes, notre chef a ciblé des ingrédients savoureux de compagnies d’ici qu’elle affectionne particulièrement.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pour les épices, le choix est tombé tout naturellement sur celles de la marque Les Sœurs en vrac, qu’on trouve partout dans les grandes épiceries. Petite compagnie familiale fondée par trois sœurs bien sympas, qui ont décidé de se lancer en affaires dans un domaine qui les allumait beaucoup : la nourriture ! Toujours à l’affût de nouvelles saveurs et de parfums authentiques, elles ont commercialisé des produits à l’offre très diversifiée. On retrouve des épices moulues, torréfiées, en graines, des noix, etc. Le tout a des prix compétitifs. On a craqué pour leurs graines de cardamome entière et leur mélange cinq épices chinois, entre autres.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pour donner plus de goût à plusieurs de nos recettes, le choix de la chef s’est fixé sur les magnifiques huiles et vinaigres de qualité de Maison Orphée. Toute l’équipe a beaucoup aimé la touche artisanale qu’on retrouve dans ces produits et surtout, les saveurs très authentiques qui les distinguent. On a beaucoup aimé leur vinaigre de cidre biologique avec ses notes élégantes de pomme, dont on s’est servi pour déglacer nos pétoncles. Leurs huiles d’olive de dégustation, comme celle à l’ail ou au chili, sont de pures merveilles de goût. Et leur prix est vraiment abordable. On a découvert l’huile de noix du Périgord, cette fois-ci, et on a tout simplement craqué ! Quel produit fin ! Utilisée dans notre farce au pain et aux pacanes, elle a su rehausser la recette en lui transmettant un délicat goût de noix. Vraiment délicieux même sur une tranche de bon pain.

 

Accompagnements

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

 

Farce de courge et pain aux pommes

 

Crédit : patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Parlant de notre farce de courge au pain aux pommes (pour la recette complète, cliquer ici), on n’aurait pas pu réaliser cette recette sans deux ingrédients essentiels : un pain unique et des courges savoureuses.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Comme base de notre farce, notre chef a choisi un produit saisonnier à base de pommes de l’excellente Boulangerie Première Moisson, le Roulé Pom’cannelle givré au miel, qui est un croisement entre un pain et une viennoiserie. Onctueux, légèrement sucré par l’ajout de pommes et aromatisé par la cannelle, il donne une touche exotique à notre farce. S’il vous en reste après la recette, vous l’adorerez au petit déjeuner en tartine beurrée. C’est un de nos produits coups de cœur, mais il faut faire vite, car il ne sera plus disponible cet hiver !

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Il est à noter que nous avons d’ailleurs utilisé que les pains de Première Moisson, pour notre table de l’Action de grâce. Nous avons ainsi trouvé les classiques baguettes, que nous avons coupées en deux et déposer dans un petit baril de présentation. Leur texture et leur format sont parfaits pour les fromages et pour la présentation qu’on voulait faire de style bouquet. Pour nous, ces baguettes sont incontestablement les meilleures sur le marché ! Voilà, c’est dit ! Nous avons aussi beaucoup aimé le pain au bacon maison et au fromage en grains, si gourmand ! Un autre produit saisonnier à ne pas manquer. On l’a mis à la fin du repas, sur la table, pour une continuité avec notre bacon utilisé dans nos recettes de plats.Finalement, on a aussi choisi l’incontournable miche campagnarde, dont la rondeur accessoirise en même temps si joliment notre table ! Tous des produits d’exception, d’une rare qualité qui donnent la petite touche élégante à notre souper festif.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Question courges, il nous fallait « le spécialiste » au Québec ! On s’est tourné vers La Courgerie. Connaissez-vous cette compagnie familiale au cœur de Lanaudière ? Sinon, il faut absolument y faire un tour en famille cet automne. Vous serez séduit par la quantité de courges et de citrouilles de grosseurs et de couleurs différentes. Un vrai plaisir pour les yeux ! En même temps, c’est une belle sortie de saison qui vous permettra d’en apprendre plus sur ces cucurbitacées.Profitez-en pour y faire le plein de différentes courges musquées et réaliser potages réconfortants et farce de dindes, bien entendu ! L’avantage de se rendre à La Courgerie, directement, c’est le choix que vous y trouverez. Pour décorer votre table de l’Action de grâce ou en prévision de l’Halloween, c’est l’endroit tout trouvé pour faire provision. On a choisi de magnifiques courges décoratives pour enjoliver notre table et notre décor.

 

Petites pommes de terres en accompagnement

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

En guise d’accompagnement, on s’est aussi tourné vers une compagnie d’ici qui se spécialise dans la commercialisation de pommes de terre de fantaisie, faciles à cuisiner. Les produits Mamzells sont décidément nos chouchous. Certifiées Aliments du Québec, ces pommes de terre de petites tailles sont déjà lavées et prêtes à enfourner. Offertes en plusieurs variétés, nous avons utilisé les Prêtes à cuire de type « fingerling » et un sac de pommes de terre Grace (on adore leurs silhouettes rustiques !) pour notre repas de l’Action de grâce (cela faisait sens avec le nom, vous ne pensez pas ?). Les Prêtes à cuire sont vendues directement dans leurs barquettes d’aluminium pour aller au four, sur le barbecue et même au micro-ondes. On peut simplement ajouter quelques noisettes de beurre ou une huile fine, nos fines herbes préférées et un peu de parmesan râpé au moment de les servir pour impressionner les invités sans effort. Pour apprêter les petites pommes de terre Grace, la chef Mélanie Marchand a cuisiné une salade crémeuse de pommes de terre tièdes à l’huile de noix.

 

Voir la recette de pommes de terre ici.

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Fromages

 

De plus, en plus les gens refusent de manger du dessert. L’addition de sucré à la fin du repas fait parfois gonfler l’estomac et donne un sentiment de trop-plein. De plus, quand on aime étirer son vin jusqu’à la fin, pourquoi ne pas proposer une assiette de fromages pour clore ce beau souper festif. On a trouvé une belle idée pour vous avec La Boîte à Fromages de Fromagerie Hamel !

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Vous aimez les fromages mais vous ne vous y connaissez pas trop ? Vous passez à la fromagerie pour parler à un expert, mais il y a foule dans le magasin. Au fond, ce que vous cherchez, c’est un assortiment de fromages pour plaire à tous les goûts et qui fera son effet au centre de la table ? Gagnez du temps en choisissant une des Boîtes à Fromages de chez Fromagerie Hamel, une solution prête-à-emporter des plus pratiques.

Vous avez le choix entre cinq types de boîtes aux fromages différents: « L’Européen » (avec plusieurs fromages d’Europe), « Le Gastronome » (Une sélection de produits reconnus),« L’artisan » (le meilleur des fromages de chez-nous), « Le Charcutier » (un assortiment de charcuteries et d’accompagnements pour vos fromages » et aussi une option « À la Carte », où vous choisissez vous-même ce qui va dans votre boîte.

Ce qui est fantastique, c’est que les fromages sont joliment présentés avec des noix, des petits fruits séchés, et ils sont aussi bien portionnés. De plus, la magnifique boîte en bois de peuplier qui contient les fromages est tellement jolie, qu’elle offre une solution idéale pour leur présentation. Elle ne manquera assurément pas de faire son  effet sur votre table. Vos convives seront ravis d’y piger pour choisir le fromage de leur choix et continuer la soirée en dégustant en même temps avec plaisir leur verre de vin.

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Les vins

 

Justement, les vins ! Pas le temps de passer à la SAQ ? Plus pratique pour vous de tout acheter en même temps pour votre souper à l’épicerie ? Ah, bon vous avez peur de vous tromper et d’acheter de mauvais vins de piètre qualité ? Compréhensible, ce n’est pas donné à tout le monde de reconnaître les bons vins (surtout en épicerie !) et de savoir les accorder avec les différentes recettes prévues à votre souper. Chers amis qui achèteront leurs vins en épicerie, soyez sans crainte, on y retrouve maintenant des bons vins. On vous en a justement déniché quatre, qu’on vous présente ici et qu’on a mariés pour vous avec les recettes suggérées.

 

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

Crédit : Patrick Desrochers Photographe

 

Pour l’apéro et l’entrée de pétoncles

 

Pour accueillir vos invités, on vous suggère un vin blanc qui réveillera les papilles gustatives. Un sauvignon de Nouvelle-Zélande, de la région de Marlborough aux arômes pimpants d’agrumes. Le Morgan Hill est un élégant vin qui s’offre très bien à l’occasion d’une soirée festive. Il ne manquera pas de séduire vos invités dès leur arrivée. Ses notes de pêche, de pamplemousse, d’herbe fraîchement coupée et de pomme verte auront un effet enjôleur et stimuleront aussi l’appétit de vos invités en raison du caractère vivifiant du vin.

 

L’avantage de ce vin c’est que, pour ceux qui l’ont adoré et qui sont plus du type « sauvignon » que « chardonnay », il pourra être servi aussi pour l’entrée. En effet, nous avons testé ce vin avec nos pétoncles et l’accord est surprenant ! Le côté acidulé du vin rafraichit le palais après avoir goûté au côté sucré et gras du pétoncle. L’orange de la sauce se marie bien avec le sauvignon aux arômes d’agrumes et l’intensité du vin lui permet de ne pas s’effacer devant le royal pétoncle de notre recette. On aime !

 

Pour poursuivre le repas, on vous suggère un autre vin blanc plus onctueux et plus corsé que le premier, qui s’accommodera bien de nos plats de dinde. Le Silverthorne, un chardonnay d’Australie élégant qui donnera du panache à votre repas. Il se répand une belle chaleur dans notre bouche lorsqu’on déguste la première gorgée de ce vin d’un très bon rapport qualité-prix. Côté accord, ce vin est le compagnon idéal de notre dinde laquée à l’orange. Ses notes de pêche, de poire et de noisettes enjoliveront à merveille la chair blanche de votre volaille. La sauce à l’orange y trouvera aussi son compte en marchant main dans la main avec des petites notes d’abricot à peine perceptibles dans le vin, mais rehaussées par cet accord. La robe ample de ce vin se combinera à merveille avec cette volaille riche et savoureuse, et continuera de bien s’accorder avec les fromages de la fin.

 

  • Conseil de pro : La température de service de vos vins blancs devraient se situer entre 8 et 10 degrés pour les apprécier à leur juste valeur.

 

Pour plaire aux convives qui préfèrent le rouge, on vous en propose deux très différents, qui feront d’heureux mariages avec la pièce maîtresse de notre repas de l’Action de grâce, la dinde.

 

Le premier est un merlot de la région de Bordeaux : Henri de Bricourt. Un classique pour la dinde, tant par la région que par le cépage. Un vin gouleyant, souple, aux notes de fruits noirs et rouges, et juteux à souhait. Un vin pour les gens qui n’aiment pas trop les vins corsés, mais qui aiment tout de même des vins qui ont du goût. Un vin convivial qui se boit, sans même y penser ! Avec la dinde, il sera tout à son aise. Ses notes légèrement fumées s’accorderont magnifiquement avec les arômes de notre dinde rôtie. S’il y a des fromages fumés (de style gouda par exemple) à la fin du repas, il sera aussi en bonne compagnie.

 

Le dernier vin plaira à ceux qui aiment les vins plus corsés et qui ne dédaignent pas les notes un peu boisées. Le Veraci ne nous vient toutefois pas du Nouveau-Monde, où parfois l’utilisation de fûts de chêne neufs est un peu excessive, mais bien d’Italie où l’élégance est souvent au rendez-vous dans l’élaboration des vins. C’est un cabernet-sauvignon, mais qui ne démontre aucune astringence. On a donc affaire à un vin qui se déguste bien, qui est rond et plein, mais qui n’accroche pas sur les parois du palais. Pour notre dinde laquée à l’orange et parfumée aux multiples épices exotiques, ce vin se conjuguera très bien. Il fera ressortir les arômes de notre recette en raison de sa complexité aromatique qui comporte aussi des épices douces, et une bonne dose de fruits.

 

  • Conseil de pro : Notez que la température idéale de service des vins rouges se situe entre 15 et 18 degrés Celsius. S’il fait chaud chez vous, réfrigérez-les quelques minutes avant de les servir.

 

Nous espérons que vous apprécierez nos recettes et prendrez plaisir à découvrir les produits coups de cœur que nous nous efforçons de découvrir et de partager avec vous au fil de nos chroniques.

 

Au nom de toute l’équipe de Le Carnet de MC, on vous souhaite un joyeux et festif week-end de l’Action de grâce !

 

 

 

Aucun commentaire

Publié un commentaire

Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.

Suivez-nous sur Instagram