Sophie Ginoux
sophie@lecarnetdemc.ca

La sixième édition de la Semaine de la poutine, qui a lieu cette année du 1er au 7 février à Montréal et à Québec, mais aussi dans six autres villes canadiennes, est à nouveau l’occasion pour de nombreux restaurants de réinventer à leur manière ce trésor national.

 

À Montréal seulement, une quarantaine d’établissements ont décidé de se prêter au jeu et de créer une poutine tantôt (bien, bien) gourmande, tantôt originale, tantôt raffinée. Difficile de faire un choix parmi la très large gamme de propositions qui seront offertes, aussi avons-nous procédé à une sélection par thèmes. À vos agendas et n’oubliez pas de voter pour vos poutines préférées sur le site de la Poutine Week (lapoutineweek.com)!

 

La poutine gagnante

 

Photo Courtoisie Taverne F

Photo Courtoisie Taverne F

 

Comme la Taverne F avait l’an dernier subjugué le jury avec sa poutine Bitoque, d’une part, et qu’elle va s’amuser cette année à marier les traditionnelles frites avec du porc mariné à la portugaise, des palourdes sautées, une sauce au vin blanc, du paprika fumé, du fromage en grain et du fromage São Jorge, d’autre part, nous avons très hâte de découvrir cette nouvelle création. Une nouvelle gagnante, selon vous ?

 

La poutine originale

 

Courtoisie Le Gras Dur

Courtoisie Le Gras Dur

 

Le restaurant Le Gras Dur est un habitué des concours de poutines et en a jusqu’à aujourd’hui gagné plusieurs, alors nous sommes toujours très curieux de voir ce qu’il nous réserve lors de la Poutine Week. Eh bien, nous ne serons à nouveau pas déçus avec une création intitulée Poutine Aux Fruits de Mer Ourson Roaster, qui contiendra des frites, du fromage en grain… et du homard (cuit et en bisque), des crevettes, de la sauce aux arachides (ah oui ?) et du sriracha. Surprise, surprise !

La poutine gourmet

 

Photo : Courtoisie McCarolds

Photo : Courtoisie McCarold

 

Le Pub McCarold n’a pas fait les choses à moitié cette année en proposant La Daffy, une poutine à base de pommes de terre rouges gratinées, de fromage en grains, d’une sauce au vin rouge et bleuets sur laquelle trônera une Cuisse de canard confite des chips de betteraves épicées et de la roquette croustillante en décoration. On en a déjà l’eau à la bouche.

 

La poutine spécialiste

 

Photo : Courtoisie Taboo

Photo : Courtoisie Taboo

 

Le Taboo vient juste d’ouvrir dans la métropole, et une de ses spécialités phare est justement la poutine. Donc, nous pouvons nous attendre à ce que la Zombie qu’ils offriront pendant la Poutine Week soit des plus réussies. Que contiendra-t-elle ? Des frites de pommes de terre Yukon gold, du fromage en grain, une demi-place au porto, du porc effiloché à la bière blanche au agrumes, de la chair de côtes levées BBQ, des oignons verts, de la bruschetta, des rondelles d’oignons, ainsi qu’un filet de sauce au Jack Daniels et de crème sûre cajun. Eh bien, c’est invitant.

 

La poutine cochonne

 

Photo : Courtoisie Le blind Pig

Photo : Courtoisie Le Blind Pig

 

Le Blind Pig a imaginé une poutine… sans frites ! Mais les pommes de terre seront bien présentes sous la forme de croquettes d’aligot (une purée au fromage coulante bien gourmande d’origine française) qui seront mariées avec une sauce au foie gras, de la bajoue de porc fumée, du jus de volaille et de la mayonnaise citronnée au piments chipotle. Cochon, vous dites ?

 

 

La poutine terre et mer

 

Courtoisie Photo : La Champagnerie

Courtoisie Photo : La Champagnerie

 

Il semblerait que le millésime 2018 de la Poutine Week sera marqué par des mélanges terre-mer. Nous avons donc sélectionné celle de La Champagnerie, qui sera composée de frites, de homard, de filet mignon, de sauce au foie gras et de fromage Kenogami. Miam !

 

La poutine végé

 

Courtoisie :  photo Lola Rosa

Courtoisie : photo Lola Rosa

 

On en compte au moins une par année, et celle du resto Lola Rosa, intitulée Pot Pie, est vraiment intéressante avec une sauce à base de béchamel au chou-fleur, des petits pois verts, des carottes, du kale et des câpres frites. Les végétariens ne sont pas oubliés, tant mieux.

 

 

La poutine dessert

 

_Photo Medley Simple Malt - copie

Courtoisie Photo : Medley

 

Même si le Medley Simple Malt proposera un repas complet de poutine en 3 services (bonjour le foie!), c’est celle qui a été créée en guise dessert qui a retenu notre attention. Imaginez une « Cheesecake poutine » composée de frites de Graham, de morceaux de cheesecake et de sauce brune au caramel… Dents sucrées, vous serez gâtées!

 

Il ne nous reste plus qu’à vous partager le seul mot d’ordre acceptable pendant la semaine aussi folle qui arrive : On oublie les calories et on se fait plaisir ! Bonne poutine !

 

 

 

 

 

Aucun commentaire

Publié un commentaire

Suivez-nous sur Instagram