Marie-Claude Di Lillo
mc@lecarnetdemc.ca

Si vous êtes propriétaire d’un animal (chat, chien ou animal exotique), vous voulez ce qu’il y a de mieux pour eux. Quand votre compagnon souffre et qu’un examen approfondi s’impose, il faut connaître les ressources disponibles. Les radiologistes vétérinaires d’Animages offrent un service ambulatoire d’échographies et d’interprétation de radiographies, lorsque votre clinique ou hôpital vétérinaire n’a pas cette expertise.

 

Fait vécu

 

Nous étions en plein été, durant la période des vacances. L’état de ma chienne Geisha se détériorait à vue d’œil. Je décide donc de l’emmener chez mon vétérinaire et on lui fait alors passer une batterie de tests. Le diagnostic n’est pas facile à déterminer. On me suggère une échographie. La clinique n’offre pas cette option et on m’invite donc à appeler un hôpital vétérinaire pour prendre rendez-vous afin de passer cet examen. J’appelle donc au CHUV de Saint-Hyacinthe sachant que c’est un hôpital-école et qu’on y offre toutes les spécialités. Malgré cela, au CHUV on me répond qu’à cause des vacances, il n’y aucun spécialiste sur place qui peut faire une échographie. Comme solution, on me réfère au vétérinaire spécialisé en radiologie, le docteur Marc-André d’Anjou, qui offre avec sa compagnie Animages des échographies dans une clinique près de chez moi. C’est alors que j’expérimente leurs services à l’hôpital vétérinaire de Terrebonne. En a résulté un verdict clair et sans équivoque.

 

Un service pratique et complémentaire aux cliniques

 

Lorsqu’on demande à Marc-André d’Anjou ce qui l’a motivé dans la création d’Animages en 2016, il répond : « Mon confrère Guy Beauregard et moi, avions un double objectif. D’abord on désirait offrir un soutien en imagerie médicale auprès des cliniques qui n’ont pas cette ressource et ensuite, on voulait que ce service permette de limiter les déplacements du patient car parfois celui-ci est tellement mal en point qu’on veut lui éviter de longues routes. »

 

Une équipe ferrée derrière Animages

 

Avant de se lancer dans ce service, le vétérinaire Marc-André d’Anjou s’est spécialisé en imagerie animale à l’université Tufts du Massachusetts. Il a aussi occupé un poste de professeur pendant 10 ans en imagerie médicale à l’Université de Montréal et a donné de nombreux séminaires à des radiologistes. Il est également l’auteur du livre Atlas of Small Animal Ultrasonography, qui est devenu une importante référence  en échographie des chiens et des chats. Ce qu’il a pu constater tout au long de son parcours professionnel, c’est que les cliniques et certains hôpitaux n’ont parfois pas l’expertise, les ressources, l’équipement ou encore le temps d’offrir aux patients un service spécialisé d’imageries poussées telles que les échographies et les scans, par exemple. Le radiologiste s’est donc donné pour mission de monter une équipe de spécialistes comme lui avec l’expertise nécessaire pour offrir des examens de pointe et un verdict éclairé aux vétérinaires.

 

 

« Grâce à la création d’Animages, on peut offrir des examens complémentaires en imagerie aux vétérinaires à même leur clinique. On arrive avec notre équipement et notre personnel, donc on ne dérange pas le cours des rendez-vous à la clinique. », ajoute le radiologiste.

 

 

Des conseils d’experts

 

Le fait est que plusieurs cliniques offrent le service de radiographies sur place, mais la plupart des vétérinaires qui les regardent ont une expertise de généralistes. L’interprétation des radiographies par les experts d’Animages peut donc être d’un grand support quand le cas du patient s’avère compliqué ou que ses symptômes persistent malgré le traitement tenté.

 

 Dr. Marc-andré d’Anjou qui pratique ici une échographie sur un chat avec son équipement ultra-sophistiqué.

 

Dr. d’Anjou mentionne que son équipe n’a pas toujours besoin de se déplacer. Plusieurs vétérinaires qui ont l’équipement de radiologie ou d’échographie sur place, mais qui ont besoin d’un avis d’expert, peuvent procéder en envoyant par internet des radiographies ou des enregistrements de boucles échographiques. À distance, Marc-André et son équipe examineront les images envoyées et, à la lumière des informations cliniques fournies, donneront leur verdict par courriel au vétérinaire. Bien entendu, ce service d’expert doit se payer et c’est le client qui paiera le supplément en clinique. Le vétérinaire propose à son client de faire voir la radio par un spécialiste et du même coup, il l’avertit qu’il y aura des coûts supplémentaires s’il ou elle veut ce verdict. Le diagnostic final sera donné au patient par son vétérinaire, qu’il l’accompagne tout au long du processus.

 

Des services d’imageries poussées

 

Le cas de certains patients requière parfois un examen plus poussé que celui que la radiographie peut leur offrir. Pour avoir un diagnostic plus pointu, il faut parfois avoir recours à l’échographie, au scan ou à la résonance magnétique même. Ce genre d’examen ne se fait que dans quelques hôpitaux vétérinaires du Québec. L’équipe d’Animages possède ses appareils en échographie qu’elle peut utiliser pour effectuer chacun de ces examens ou sinon, utiliser l’équipement sophistiqué que possède les centres de référence comme le Centre Vétérinaire Rive-Sud, le Centre Vétérinaire Laval, ou le Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire de Saint-Hyacinthe.

 

 

« On se déplace et on fournit notre expertise dans les cliniques et les gros hôpitaux vétérinaires où l’environnement est sécuritaire pour le patient. En cas de détérioration de son état de santé durant l’un de nos tests, il aura de l’aide immédiate donnée par les vétérinaires en place. », ajoute le radiologiste.

 

Après avoir établi sa niche à Montréal et sur la Rive-Sud, Marc-André et son équipe se déplacent maintenant dans les cliniques vétérinaires de la couronne nord.

 

L’avantage de faire affaire avec Animages

 

Le nerf de la guerre dans le traitement efficace d’un animal souffrant, c’est le temps. Plus vite un diagnostic précis sera posé, plus vite il pourra recevoir des soins appropriés à son cas. Si le vétérinaire vous réfère à un spécialiste dans un hôpital vétérinaire, il peut y avoir de l’attente pour un rendez-vous lorsque vous appelez. Pour éviter des délais supplémentaires, on peut proposer à son vétérinaire de contacter le service d’experts d’Animages. L’équipe de radiologistes viendront alors en clinique le plus tôt possible. Après l’examen, les résultats seront transmis directement au vétérinaire traitant et un rapport détaillé sera acheminé dans les 24 heures. Le bon traitement pourra alors être prescrit dans les plus brefs délais.

 

« Le manque de radiologistes certifiés en santé animale sur le marché est flagrant. Notre service répond à un besoin criant. L’idée est de guider les vétérinaires généralistes dans les diagnostics qu’ils doivent poser sur leurs patients. On peut même répondre à des vétérinaires de tout le Québec, il suffit qu’ils nous envoient leurs radiographies ou boucles échographiques par voie électronique. »

 

 

Pour ceux et celles que le service intéresse, l’équipe d’Animages offre ses services du lundi au vendredi. Les prix peuvent varier en fonction des analyses demandées, mais elles sont comparables à celles effectuées aux grands centres vétérinaires.

 

On peut rejoindre les membres de l’équipe d’Animages par courriel à info@animages.ca ou poser des questions à même leur page Facebook, https://www.facebook.com/Animages. Leur site internet www.animages.ca est suivi par un grand nombre de vétérinaires qui veulent parfaire leurs connaissances en imagerie médicale.

 

N’hésitez surtout pas à suggérer Animages à votre vétérinaire si votre fidèle compagnon nécessite les services d’un expert en radiologie, cela peut faire toute la différence.

 

 

 

 

Aucun commentaire

Publié un commentaire

Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.