Marie-Claude Di Lillo
mc@lecarnetdemc.ca

Connaissez-vous bien les vins du Piémont ? Partons à la découverte de 6 appellations d’origines contrôlées et garanties (DOCG) phares de la région, soit les : Moscato d’Asti et Asti, Gavi, Brachetto d’Acqui, Roero, Barbaresco et Barolo, ainsi que Barbera d’Asti qui gagnent à être découverts auprès des amateurs de vins d’exception.

 

Au cœur d’une magnifique région historique disputée jadis entre la France, l’Allemagne et l’Italie, parsemée de châteaux ancestraux et de vertes collines – dont plusieurs attraits géologiques et bâtiments sont d’ailleurs classés au Patrimoine Unesco – sont issus des vins légendaires. Les vins du Piémont sont souvent comparés à ceux des grands Bourgognes pour leur finesse et leur élégance, fruits du savoir-faire des vignerons en place, du terroir d’exception duquel ils proviennent et de l’expertise de siècles de tradition.

Pour plusieurs amateurs de vins, ce terroir est synonyme de perfection en matière vinicole. Toutefois, la magnifique région limitrophe de la France et de la Suisse, située au pied des Alpes et au nord-ouest de l’Italie, regorge de vins d’appellations contrôlées réglementées par les consortiums en place (DOCG). Partons à la découverte de quelques-unes d’entre elles, sont certaines moins connues que d’autres.

 

6 appellations piémontaises à découvrir

 

 

BAROLO ET BARBARESCO

 

https://www.langhevini.it/en/

 

Les appellations les plus connues du Piémont sans contredit les Barolo et Barbaresco, des vins tous deux élaborés à partir du cépage nebbiolo et qui ont su gagner le cœur des vinophiles au travers des années.

 

Particularités de ces vins : 

 

BAROLO 

Les Barolo sont même qualifiés de « rois des vins ou vins des rois » en raison de leur caractère noble. Les appellations communales sont Barolo (c’est-à-dire barolo issu de la zone d’appellation entourant le village de Barolo), La Morra, Monforte d’Alba, Castiglione Falletto et Serralunga d’Alba, toutes situées dans la province de Coni. Les Barolos ne sont pas classés en « premier cru » et « grand cru » à la façon bordelaise ou bourguignonne, mais la notion de cru est bien présente.

La région de Barolo est située entre Turin et Gênes. Seuls 11 villages ont droit à l’appellation DOCG Barolo. Barolo étant une petite région, les vignerons se sont disputé au travers des années les meilleures parcelles pour la culture du nebbiolo, un cépage connu pour être capricieux (comme le pinot noir en Bourgogne).

“Bien que Barolo côtoie Barbaresco, ses vins expriment ce cépage d’une manière entièrement différente. Les vins de Barolo ont généralement un peu plus de structure, de tanins et de profondeur que ceux de Barbaresco, ceux-ci étant plus légers et plus fruités. Cela est dû en partie aux particularités de la région, et aussi au fait qu’ils vieillissent deux ans sous chêne et un an en bouteille avant d’être mis sur le marché (les vins de Barbaresco, quant à eux, ne requièrent qu’un an de vieillissement sous chêne). Caractérisé par des journées douces et des nuits plus fraîches, le climat de Barolo est un peu plus continental que celui de Barbaresco, ce qui tend à donner des vins plus costauds et plus charpentés.”  extrait du site de la LCBO.

Les arômes typiques du cépage sont : framboise mûre, rose et cerise cuite, soutenus par des saveurs de muscade et de poivre blanc – et même par un soupçon de cuir –, qu’unissent des tanins raffinés.

On estimait autrefois que le barolo nécessitait de nombreuses années de bouteille avant de pouvoir être apprécié. Les vinificateurs de la nouvelle vague, eux, ont voulu le réinventer dans un style plus souple et plus accessible. On l’aime avec le gibier comme la poitrine de canard saignante et les champignons sauvages sautés, ou encore les plats braisés, fumés ou en ragoût qui sont cuits lentement.

 

Recommandation de ce type de vin : 

Scarzello Barolo Del Comune Di Barolo 2012

 

 

BARBARESCO

Les Barbaresco sont les petits frères des Barolo restés dans l’ombre. Élaborés à partir de nebbiolo aussi, ils souffrent d’un marketing moins dynamique peut-être car  ils sont tout aussi élégants. Dans le Langhe, les deux vignobles sont séparés par la ville d’Alba. Barolo s’étend au sud et sud-ouest, tandis que Barbaresco est situé dans le nord et l’est. Barbaresco est surtout dominé par de petits producteurs, à contrario de Barolo.  Les deux vins ont beaucoup de similitudes, ayant tous les deux des robes grenat tournant au rouge brique avec le vieillissement. Les deux appellations produisent des vins aromatiques, complexes et avec beaucoup de profondeur. Les Barbaresco sont toutefois moins “musculaires”, que ceux de Barolo où la puissance tannique parfois est importante. ils sont plus féminins et un peu plus raffinés.  D’ailleurs la législation impose un élevage de deux ans au Barbaresco (dont un minimum de 9 moisent bois) avec un taux d’alcool supérieur à 12,5% alors qu’elle demande un élevage de 3 ans, dont 18 mois dans le bois et un minimum de 13% pour le Barolo.  Les deux appellations donnent des vins au long potentiel de garde, même si les Barbaresco atteignent généralement plus rapidement que les Barolo.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

Code SAQ :  13679420

42,00 $

 

 

 

 

 

ROERO ET ROERO ARNEIS

 

https://www.consorziodelroero.it/en/

 

La commune de Roero est située au coeur des collines vinicoles entre le Langhe et Monferrato. Dans ces collines, un ancien et unique phénomène d’érosion a eu lieu sur les bords de la rivière Tamaro et a créer des précipices de plusieurs mètres de profondeur qu’on peut admirer sur place.

Faisant face à la zone du Barbaresco sur la rive gauche du fleuve Tanaro, la région de Roero est principalement associée à des vins blancs. Dans l’ombre des prestigieuses appellations Barolo et Barbaresco, ses vins à base de nebbiolo obtiennent progressivement une reconnaissance bien méritée.

Le Roero produit des vins de Roero, de Roero Arneis, de Roero Spumante et de Roero Superiore

 

ROERO

 

Le Roero est un vin dont les appellations sont dotés d’une appellation DOCG depuis 2004. Seuls ont droit à la DOCG les vins rouges récoltés à l’intérieur de l’aire de production définie par le décret. Le Roero est constitué de 95 à 98 % de nebbiolo.

 

Particularités de ces vins : 

Couleur: rouge rubis avec des reflets grenat après vieillissement, parfum : fin, agréable et fugace, saveur : sec, savoureux, avec une finale agréablement et légèrement amère. Le Roero  se gardera de 3 à 5 ans. Quelle belle carte de visite que ce rouge soyeux aux flaveurs persistantes de griotte, de réglisse, de muscade, de boîte à cigare et de fleurs séchées.

 

 

ROERO ARNÉIS

 

Le Roero Arneis est un vin dont les appellations sont dotées d’une appellation DOCG depuis 2004. Seuls ont droit à la DOCG les vins blancs récoltés à l’intérieur de l’aire de production définie par le décret. Le Roero Arneis est aussi appelé le “nebbiolo blanc” ou le “Barolo blanc”. On le trouve seulement cultivé dans le sud du Piémont.

 

Particularités de ces vins : 

Couleur : jaune paille plus ou moins intense, avec des reflets légèrement ambrés, parfum délicat, frais et légèrement herbacé, saveur : sec, agréable, facile à boire, légèrement amer. Le Roero Arneis se boit jeune.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

Monchiero Carbone Roero Arneis ‘Recit’ 2017

 

 

 

Asti DOCG et Moscato d’Asti DOCG :

 

http://www.astidocg.it/en/chi-siamo/

 

ASTI DOLCE D.O.C.G. (DOUX)

 

Particularités de ces vins :

 

Ces vins mousseux sont faits entièrement de raisins blancs « muscat » (moscato). Bénéficiant de sols crayeux et d’un microclimat typique des régions vallonneuses, ils sont produits en méthode traditionnelle. Ce sont des vins aromatiques, doux et pétillants. Ils ont des notes musquées, une douceur bien équilibrée avec une acidité présente et un bas taux d’alcool. On y retrouve des notes d’acacia, d’orange, de miel et de bergamote. Comme on veut faire ressortir le caractère aromatique des vins, on a tendance à récolter les raisins avant les premières récoltes de septembre. Les vins d’ASTI DOCG sont parmi les vins pétillants avec un statut DOCG parmi les plus consommés au monde.

 

 

ASTI SECCO D.O.C.G.

 

Particularités de ces vins :

 

Même chose que pour les vins doux d’Asti, Asti Secco DOCG est fait de raisins muscats blancs. Un peu moins connus ici et sans produit à la SAQ pour l’instant, ils ont le même profil aromatique typique aux vins d’Asti et sont aussi pétillants, sauf qu’ils sont secs et non doux. Ils se boivent en apéritif ou avec des fromages. À ne pas confondre avec les vins rouges secs d’Asti (barbera d’Asti par exemple) qui eux ne sont pas faits des mêmes raisins.

 

 

MOSCATO D’ASTI D.O.C.G.

 

Particularités de ces vins :

 

En 1993, une différence a été tracée entre les vins Asti Spumante (les vins pétillants d’Asti) et les Moscato d’Asti (ou les muscats d’Asti). Même si les deux vins sont élaborés à partir de raisins muscats au profil fortement aromatique et même si les deux vins comportent un taux de sucre résiduel important et un taux d’alcool assez bas, le Moscato d’Asti a sa propre dénomination et sa propre personnalité. Ce dernier n’est pas un « spumante » ou un vin mousseux. Oui, il a un petit caractère perlant (qui pétille à peine en bouche), mais il n’a pas subi une complète fermentation en cuve pressurisée. La fermentation alcoolique est arrêtée dans son cas lorsque le niveau d’alcool atteint 5% par volume. En résulte, un vin à l’aromatique douce (ressemblant un peu au profil du spumante) avec une légère sensation de picotement sur la langue, rien à voir avec l’effervescence des vins d’Asti Spumante.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

 

Bera Vittorio e figli Moscato d’Asti DOCG Bera Canelli 2017

 

 

 

 

 

 

Un petit mot sur les Barbera d’Asti, et les Barbera d’Asti Superiore. Élaborés à partir de raisins rouges barbera (majoritairement) ils sont produits en DOCG (dans la région d’Asti, plus particulièrement dans le terroir de Monferrato) et plusieurs excellents vins sont disponibles à la SAQ. Leur profil aromatique tient surtout d’une acidité élevée, de fruits juteux et noirs et de tannins fins. D’autres vins rouges d’Asti et de Montferrato existent également, comme le Dolcetto d’Asti par exemple.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

Cascina Castlèt Litina Barbera d’Asti Superiore 2015

Vin rouge, 750 ml

Code SAQ :  13646978

24, 35 $ 

 

 

 

 

GAVI DOCG

 

http://www.consorziogavi.com/index.php/en/gavi-docg-eng

 

L’appellation Gavi a été nommé DOC en 1974 et a été promu DOCG en 1998, ce qui représente une augmentation de la qualité en établissant, entre autres, la production sur de plus petits rendements. L’impact environnemental a aussi été pris en considération pour préserver la qualité du terroir d’exception sur lequel les vignes poussent.

 

Particularités de ces vins :

 

Cépages 100% cortese (blancs) avec lesquels on fait des vins pétillants, perlants ou tranquilles, jeunes ou vieillis, fermentés en cuve inox ou en fûts de chêne. Depuis 2010, l’appellation Gavi, a aussi ajouté deux nouvelles versions Riserva et Riserva Spumante Metodo Classico. Les vins de Gavi peuvent vieillir de 5 à 10 ans, parfois plus et développent des arômes d’agrumes, parfois de fruits mûrs, de melons de miel, d’amandes amères et de notes minérales. Poussant à proximité de la mer ligurienne, les vins affichent une belle fraîcheur et un petit côté salin.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

 

Tacchino Gavi 2018

 

 

 

 

 

 

BRACHETTO D’ACQUI

 

http://www.brachettodacqui.com/en/il-brachetto-dacqui-docg/

Particularités de ces vins : 

 

L’appellation Brachetto d’Acqui entre dans la DOCG en 1996, avec le vin mousseux (élaboré en méthode charmat) et sa version tranquille, faits à partir de raisins brachetto à 100% provenant tous d’un terroir délimité. Les raisins rouges sont utilisés pour créer un vin doux, aromatique, légèrement à moyennement coloré (robe de rosée, à orangée, à rouge) avec des effluves particuliers et un taux d’alcool bas. On y trouve des notes de fruits rouges (fraises, framboises), un petit côté bonbon Son côté sucré et pétillant invite à la fête et se prend sans prétention à l’apéritif. C’est aussi un bon accompagnement pour certains desserts à base de fruits comme un gâteau mousse aux petits fruits, par exemple. Pétillants ou tranquilles, ces vins doivent être bus frais entre 8 et 12 degrés Celsius.

 

Recommandation de ce type de vin : 

 

 

Banfi Rosa Regale 2018

 

 

 

Comme on peut le constater le Piémont regorge de styles de vins qui par leur élégance et leur unicité, peuvent convenir à plusieurs occasions. Santé !

 

Pour plus d’informations sur les vins du Piémont, le site officiel est :  Piemonte Land of Perfection. 

 

 

Aucun commentaire

Publié un commentaire

Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.